Calendrier

Le mois dernier Juin 2018 Le mois prochain
L Ma Me J V S D
week 22 1 2 3
week 23 4 5 6 7 8 9 10
week 24 11 12 13 14 15 16 17
week 25 18 19 20 21 22 23 24
week 26 25 26 27 28 29 30

Recherche

La parole nue - Mon Louvre à moi

  • Année
    2009-2010
  • Département
    Pas-de-Calais
  • Nature du projet
    Collecte de paroles
    Création artistique
  • Public ciblé
    Personnes âgées
  • Disciplines mobilisées
    Audiovisuel
  • Thématiques
    Rapport au temps

Objectifs du projet

saverio3Interviewer une partie de la population, le troisième et quatrième âge, sur l’arrivée d’un objet culturel : le Louvre-Lens. Dans l’histoire récente, peu d’exemple servent d’indicateur sur un tel évènement. Metz et son centre Pompidou aurait pu servir d’étude, mais le public n’y est pas le même. Certes les mines…mais pas le même cadre de vie.

Ici, interviewer cette partie de la population qui verra arriver demain, ou pas…, un monument culturel est une expérience exceptionnelle.

Donner la parole à une partie de la population qui n’a que très peu eu l’occasion de s’instruire (pour beaucoup) est un choix délibéré.

Comment ne pas faire, à travers cet appel à projet « Pratique langagière », un devoir de mémoire aussi ? C’est bien de cela aussi qu’il s’agit pourtant.

 

Le troisième et quatrième âge sont, pour la plupart, une population n’ayant que très peu eu accès au théâtre, opéra, concerts ou tout autre ressources culturelles…Au mieux, pour certains, quelques lectures, quelques auteurs qui ont bercés leur parcours de vie.

Nous avons souhaité connaître l’engouement de cette population sur l’arrivée d’un objet à haute portée saverio4culturelle : « Le Louvre-Lens » ainsi que leur poésie brute sur la vision d’une œuvre d’art, d’un chef d’œuvre.

L’objectif principal a donc été de connaître leur attirance envers ce lieu, leurs attentes et obtenir leur parole nue sur la vision d’une peinture…Leur connaissance sur l’art en général. Aucun participant n’a été mis en difficulté. L’objectif a bien été de les faire s’exprimer, dans leur langue, leur phrasé, leur univers avec leur connaissance aussi riche ou faible soit-elle.

Sous forme d’interview filmée nous avons interrogé leur vie, leur culture.

Synthèse du projet

Les objectifs de réalisations ont évolués en fonction des difficultés éprouvées mais surtout grâce aux rencontres professionnelles.

saverio1La Compagnie a choisi d’échanger avec 4 personnes âgées afin d’écrire autour d’eux et pour eux un reportage spécifique sur le thème « Pratiques langagières », que nous avons décliné en « La parole nue : Mon Louvre à moi ».

Des prises de contacts-approches préalables ont été faites par Stéphane Ropa. J’ai souhaité que les interviewés soit photographiés. J’ai ajouté une contrainte à chaque interviewé : choisir UN objet. Durant ces rencontres, autour d’un café « chez l’habitant », les langues ont commencées de se délier. Appréhender la caméra lors de la première rencontre, pour ce troisième et quatrième âge, aurait été quelque chose d’ardue. Le langage se serait transformé…jusqu’à en devenir « châtié ». Plusieurs prises de vues auraient donc été nécessaires afin d’habituer l’interviewé…  

Réaliser un tel travail pour servir qui « un dossier », qui un « DVD » ou autre, nous semblait réducteur et voué à une faible partie de la population. Nous avons au terme   de différentes discussions, réunions décidés d’adjoindre une équipe de professionnels : ILTV (télévision locale de la communauté d’agglomération Hénin-Carvin). Leur savoir faire nous a permis dans un premier temps de travailler dans d’excellentes conditions professionnelles (lumière, cadre, prise de sons) et surtout dans un second temps de pouvoir profiter de donner une visibilité télévisuelle au projet.saverio2

Lors de ces réunions, il est apparu qu’un format de 16 interviews « montées » était inintéressant car trop long à supporter pour le spectateur et trop long à mettre en place (RV, tournage, montage). Le choix de 4 interviewés s’est donc très rapidement mis en place. La sélection a, quant à elle, été plus difficile. Du terme « petite diffusion privée / servir d’étude », passer à « diffusion télévisuelle » en a refroidi plus d’un. Restait heureusement quelques téméraires !


Durant l’interview, l’invité était en action. Il préparait quelque chose. Quoi ? Pour qui ? 

En quelques mots, quelques phrases, nous avons immortalisé sa pensée, poétique, brute, ou encore venant du cœur ou de l’âme.

« La parole nue » a alors été captée.
 
Saisir « la parole nue », simple, dénuée de fabrication, autour de leur réflexion, ou de leur sentiment…


Témoignages de participants

Ils nous ont dit « voilà où nous en sommes », nous avons voulu entendre « c’est sur notre travail, grâce à notre travail, sur nos terres, sur notre sueur, grâce à notre sueur…pour les enfants, pour ché tiots, ou les tiots des tiots…les petits-enfants et les enfants des petits-enfants… ». Ils leurs diront « allez-y voir », « laissez-vous rêver…enfin ».

Vous pouvez retrouver les portraits des personnes interviewées ici en pdf.



Porteur du projet

La Compagnie

Saverio Maligno

09 52 51 03 82

06 15 55 07 66

saveriolacompagnie@free.fr



Logo Acse Logo Acse